Un jour, les « Tricolores », appellation commune pour désigner l’équipe de France de football, deviennent les « Bleus ». C’est un peu après 1976, Saint-Étienne vient tout juste d’arriver en finale du championnat européen. Si les célèbres « Verts » échouent face à Munich, ils impriment leur couleur dans l’histoire footballistique française. De là à glisser d’un « Allez les Verts » à un « Allez les Bleus », il n’y a qu’une passe ! C’en est fait pour le Mondial de 1978 où le surnom de la sélection française emprunte la teinte des maillots… bleus depuis 1919 !