Dans la grande famille des typos, il y a les incontournables — Garamond, Helvetica et Arial — et d’autres moins connues comme ladite Syntax qui a rendu les déclarations d’impôts plus lisibles en 1996. Jusqu’en février 2017, le musée de l’Imprimerie et de la Communication à Lyon retrace 30 ans de création typographique à l’ANRT. Créé en 1985 par les pouvoirs publics, l’Atelier national de recherche typographique a formé plus d’une centaine de designers de typographie. L’exposition montre comment le numérique a révolutionné le travail du typographe, elle dévoile également plusieurs exemples de création comme Thermidor, typo créée pour le bicentenaire de la Révolution française.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *