Passons aux aveux. Qui n’a jamais bloqué pendant une minute sur un gif de raton-laveur ou de chaton qui tourne en boucle ? Apparu aux débuts d’internet, le Gif ou Graphics Interchange Format est aujourd’hui absolument par-tout ! Sur Twitter et Facebook à profusion, où une banque de gifs permet de communiquer en images animées. Sur les portails d’actualités les plus sérieux, pour illustrer les sujets justement difficiles à illustrer. Sur les sites de grandes marques où une image qui prend vie valorise comme par magie un produit lambda. Moins invasif et moins lourd qu’une vidéo, il est vrai que le gif capte l’attention comme aucune autre image statique pourrait le faire. Décalé, il créé du lien avec votre cible et peut dépoussiérer une image jugée trop sérieuse ou trop institutionnelle. Alors, allons-y, gifons tous en coeur… mais à bonne dose. Trop de gifs piquent les yeux.