Au Québec, le terme est traduit par baladodiffusion qui en dévoile clairement le sens et l’intérêt. Tout découvrir d’un sujet en se baladant, c’est effectivement possible et simple avec cette technique de transmission d’une bande son. D’autant que bien souvent, la voix seule suffit et que l’image, surtout lorsqu’elle est statique, est superflue. Conférences, conseils, formations… le podcast a de nombreux atouts même s’il est moins connu, donc moins utilisé en particulier en France, que d’autres modes de diffusion. Il semblerait toutefois que les marques s’intéressent de plus en plus à ses potentiels.