Plus familièrement appelé « tiret du bas », ce caractère apparaît pour la première fois sur les machines à écrire. Il permettait de souligner du texte, en revenant sur la zone d’écriture, afin de l’appliquer en surimpression. Cette fonction de soulignement est encore employée aujourd’hui dans les logiciels de traitement de texte pour, par exemple, symboliser un champ à remplir dans un formulaire. Dans son utilisation actuelle, liée au développement du numérique, l’underscore est devenu un substitut à l’espace, rendu obligatoire par des contraintes techniques, notamment dans les noms de fichiers ou dans le codage.