Happycratie

Oct19

C’est le titre d’un livre écrit par Edgar Cabanas et Eva Illouz (Premier Parallèle, 2018). Le psychologue et la sociologue dénoncent la dictature du bonheur. Être bien tout le temps, voilà qui frise la tyrannie. Le mot nouveau réunit « happy » (heureux en anglais et surtout titre du tube mondial de Pharrell Williams) et Kratos (dieu grec personnifiant le pouvoir). Le néologisme met en garde contre l’illusion du bonheur absolu : d’une part, parce que le propre des êtres humains est d’apprendre à vivre leurs peines, d’autre part, parce que ce tropisme fait surtout les beaux jours des marchands !

Quand l’affiche dame le pion du numérique !

Oct12

BIEN VU, c’est le nom d’une campagne de Clear Channel France. Elle démontre que l’affichage a encore quelques belles heures à vivre. Grâce à un jeu typographique, l’utilisation du noir et blanc et des messages humoristiques, la régie publicitaire confirme l’importance du media de rue (ou Out-Of-Home). Une affiche, on le sait, exige la plus grande créativité. Elle agit en effet «le temps d’un regard », comme l’explique Tashi Bharucha, directeur de la création. Elle doit donc faire vite et bien ! Diffusée pendant une semaine dans les 50 plus grandes métropoles françaises, la campagne a été vue par 25 millions de Français. Le chiffre se passe de commentaires ! https://bit.ly/2OHsUqb

Plogging

Oct05

Une bonne action en courant ? C’est possible avec le plogging ! Le mot vient de la contraction du suédois plocka upp (ramasser) et de l’anglais jogging (en courant). Le ploggeur est celui qui profite de sa course pour enlever les déchets de l’espace public. Cette pratique, alliant sport et citoyenneté, rencontre un fort succès. À voir les nombreuses photos publiées avec #plogging ! Alors à vos baskets : un run en plus = un déchet en moins !

Design et développement durable

Sep28
L’écobranding, quésaco ? Ce nouveau concept réduit l’impact environnemental dans la création graphique. Impossible, diriez-vous ? Sylvain Boyer et Martin Caro Lassalle, directeur de création et directeur artistique chez Interbrand, ont réalisé ce pari pour Citéo, anciennement Eco-Emballages. Tout le design de l’entreprise de collecte et de recyclage a été pensé pour limiter la quantité d’encre. Résultat ? Un logotype important mais évidé, des illustrations épurées avec des traits discontinus, des images détourées sans aucun aplat de couleur. Et ça vaut aussi pour le digital avec des fichiers à faible poids numérique. www.citeo.com

Fobo

Sep21

Trop de choix rend fou ! Voilà un acronyme « Fobo » pour désigner une maladie nouvelle découlant de la profusion de solutions ou d’objets… et par conséquent de l’hypercommunication qui les accompagne. Car comment se déterminer face à tant de propositions au marketing toujours plus alléchant sur des réseaux toujours plus rapides ? Si vous hésitez de plus en plus souvent, incapable de vous prononcer pour une chaise haute ou basse, rouge ou bleue, en bois ou en métal, alors vous êtes victime de Fobo (fear of better option / littéralement effrayé par la meilleure solution) ! Pour autant, en cette rentrée, tentez de rester zen face à cette phobie du choix : elle se soigne fort bien avec, par exemple, un peu de diète digitale !

Rien que l’essentiel

Sep14
Quand un charpentier parle d’épure, il décrit une technique de dessin en trois plans pour réaliser une charpente. Par extension, est qualifiée d’épure toute œuvre représentée en quelques lignes. En ces temps de profusion – trop d’objets, trop de messages, trop de com -, ce style minimaliste séduit. C’est le parti pris de l’agence TBWA pour cette marque américaine bien connue de restauration rapide : un visuel épuré et un logo version bonsaï.

Déconnexion

Juil26

Qui dit « été », dit souvent « vacances », dit aussi « déconnexion ». Le mot signifie « coupure », ce que sont, depuis leur création, les congés payés. Au regard du lien fusionnel que nous entretenons avec les supports du virtuel, le terme à connotation informatique sous-entend aussi abstinence numérique. Par extension, il se fait plaidoyer pour une (re)connexion au monde réel et aux liens sensibles.

Coder pour créer à l’infini

Juil20

Inventer des formes grâce à des algorithmes numériques : c’est l’idée du design génératif. Le code (langage informatique) génère seul des identités visuelles. Après les artistes et les architectes, les graphistes déclinent ainsi leurs créations à l’infini. C’est la prouesse de l’agence Elmwood pour le cabinet de recrutement Craft. Une nouvelle connexion au site web… Et hop un nouveau design ! Faites-le test ! http://craftagency.co.uk